LE CHATON de 0 à 2 mois

Comme chez le chien, les conditions de développement du chaton influencent de façon importante son comportement ultérieur. Ses comportements dépendent de 20 % de son hérédité et 80 % de ses apprentissages. Son vécu est beaucoup plus important que sa génétique.

Son développement comportemental, social et psychoaffectif est étroitement lié à son développement neurologique, morphologique et à son environnement. Durant cette période, il va apprendre, entre autre, à quelle espèce il appartient, comment communiquer, réguler ses comportements, se socialiser…

Le chaton est plus territorial que social. 

Une enfance perturbée pourra engendrer des troubles du comportement une fois adulte.

Le chaton de 9 semaines a l'âge adulte

Il mémorise et structure ses acquis. C’est le sevrage social et affectif d’avec sa mère.

Il devient autonome vers 8 mois

Il atteint l’âge adulte vers 18 mois. Il va définir à nouveau ses liens sociaux en fonction des expériences qu’il aura vécues.

Toutes les étapes du développement comportementale du chat sont très importantes pour son équilibre psychologique futur. Le rôle de sa mère est primordiale pour son avenir, au risque qu’il développe des problèmes comportementaux, tels que des morsures, de l’agressivité…

Le chat a une organisation sociale plus complexe que celle du chien. Pour éviter les comportements indésirables (malpropreté, agressivité, automutilation…), il est nécessaire de respecter ses besoins vitaux en terme d’alimentation, de territoire…

Influence psychologique

Le chat, tout comme le chien, est capable d’un réel attachement à son maître. Il y a une réelle complicité fondée sur la cohabitation, les échanges, le jeu, l’aspect affectif. Il peut, au même titre que le chien, développer des troubles comportementales ou des  soucis de santé liés directement au comportement et à l’état psychologique de son humain.